Secrétariat : pénurie dans la fonction publique

En février dernier, la fonction publique du Québec a organisé un premier congrès de recrutement pour des secrétaires, afin de lutter contre la rareté et les besoins constants pour ce poste. Zoom sur les carrières en secrétariat dans la fonction publique.

La fonction publique est l’un des employeurs les plus importants du pays. Pourtant, elle reste encore méconnue. Bien souvent, lorsque les diplômés cherchent du travail à la fin de leurs études, ils se tournent vers le secteur privé. Or, l’administration publique recrute à tous les niveaux de formation dans de nombreux secteurs d’activités. Cette année, la fonction publique du Québec a voulu frapper un grand coup en organisant son premier congrès de recrutement sur le thème des métiers du secrétariat.  

« Les secrétaires sont un besoin récurrent au sein de la fonction publique, explique Julie Martel, conseillère à la promotion des emplois à la Direction de l’accompagnement et de la logistique. Nous avons plus de 2 000 secrétaires et nous devons combler beaucoup de départs à la retraite, mais aussi de nouveaux besoins ».

Des piliers de la fonction publique

Le métier de secrétaire a beaucoup évolué et ne consiste plus à simplement faire de la saisie de données, prendre des rendez-vous ou rédiger des comptes-rendus de réunions. « Les personnes occupant un poste de secrétaire jouent un rôle primordial dans le bon fonctionnement de l’appareil gouvernemental, commente Louise Bolduc, coordonnatrice de l’équipe de développement à la Direction de l’accompagnement et de la logistique. Elles ont un rôle plus stratégique, elles sont les bras droits des gestionnaires et contribuent à la réalisation de projets significatifs. »

En plus d’avoir une solide formation en bureautique, les secrétaires d’aujourd’hui peuvent avoir à gérer les réseaux sociaux, prendre part aux décisions stratégiques et même faire du marketing ou des ressources humaines. « Les mandats sont très stimulants, confie Julie Martel. Si les gens recherchent à relever des défis, la fonction publique peut leur offrir une carrière épanouissante. »

Une carrière qui évolue

Culture, transports, agriculture… la fonction publique du Québec compte 80 ministères dans des secteurs très diversifiés. « L’employé peut diversifier ses champs d’intérêt et ses compétences tout au long de sa carrière, explique Louise Bolduc. Nous avons également des programmes de développement professionnel qui permettent d’évoluer rapidement. Il n’est pas rare de voir au sein de la fonction publique des personnes occupant des postes techniques devenir quelques années plus tard des professionnels experts. »

Des embauches rapides

Contrairement aux autres candidatures de la fonction publique, celles des postes de secrétaires sont acceptées toute l’année. Après l’inscription en ligne et l’examen d’entrée de l’administration publique, les candidatures sont placées dans une banque à la disposition des gestionnaires. « Une fois que la candidature est dans notre banque, ce n’est qu’une question de semaines avant d’être embauché, indique Julie Martel. Pour pourvoir leurs postes disponibles, nos gestionnaires entreprennent les démarches très rapidement. »

En plus d’offrir de belles perspectives de carrière, la fonction publique vient avec une kyrielle d’avantages sociaux. Un employeur à considérer dans vos recherches d’emploi !

Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#