Formation en administration: comment combler vos lacunes?

Si le secteur de l’administration recrute, il ne le fait pas à n’importe quel prix. Finie l’époque où l’on pouvait décrocher un poste d’agent d’administration sans diplôme, avec un simple sourire. Aujourd’hui, les recruteurs souhaitent des références, des compétences. Suivre des formations au cours de sa carrière devient une qualification préalable pour convaincre les recruteurs et mettre à jour ses connaissances. Mieux vaut savoir se servir des logiciels de la suite Microsoft Office que d’une Remington…

Selon le ministère des Ressources humaines et du Développement social, parmi les personnes qui ont choisi de recevoir une formation en administration ou en secrétariat, plus de 70 % ont suivi une formation de plus de six mois. Ces formations ont un impact immédiat sur la carrière des participants. En effet, 77 % des personnes qui ont suivi des cours de perfectionnement en administration ont trouvé un emploi, et ce ratio est de 69 % pour ceux qui ont suivi les programmes en secrétariat.

LE MINIMUM À AVOIR

Pour certains postes à faibles responsabilités, comme celui de réceptionniste ou de commis de bureau, un diplôme d’études secondaires peut suffire. Cependant, les employeurs ayant tendance à regrouper plusieurs responsabilités sur un seul poste, ils apprécient la polyvalence. Deux solutions s’offrent aux candidats qui souhaitent élargir leur champ de compétences : suivre des formations courtes pour approfondir leurs connaissances sur des points précis (ex. : http://www.executive.org/seminars/Fr_AdminAst.asp) et décrocher un diplôme d’études collégiales ou universitaires, éventuellement en cours du soir.

Notons que de plus en plus de candidats sont titulaires d’un diplôme universitaire de premier cycle. Leur concentration varie selon les métiers, mais, dans l’ensemble, au moins 20 % du personnel administratif est titulaire d’un baccalauréat dans un programme d’études lié à l’administration.

LES AIDES FINANCIÈRES

La majorité des formations reconnues par les employeurs et les institutions publiques peuvent être suivies avec une aide financière sous forme de bourses ou de subventions. Plus du tiers des personnes qui ont assisté à une formation en administration ont bénéficié d’une aide gouvernementale, et ce chiffre passe à 58 % pour celles qui ont obtenu un diplôme en secrétariat.

LES FORMATIONS EN BUREAUTIQUE

Les logiciels de bureautique sont au personnel administratif ce que la tronçonneuse est au bûcheron : un outil obligatoire. Les employeurs accordent donc une grande importance à leur parfaite maîtrise. Le certificat en bureautique délivré selon des critères définis par Microsoft dans divers établissements collégiaux et universitaires à travers le pays fait office de référence pour certains recruteurs.

LES FORMATIONS SPÉCIALISÉES PAR SECTEUR

Il peut être judicieux de vous spécialiser dans un secteur pour être à même d’appliquer vos connaissances à des domaines pointus : informatique, administration des affaires, gestion, comptabilité, secrétariat juridique ou médical, assurances, ressources humaines… Pour travailler dans le secteur de la santé, de la comptabilité ou de la justice, il est impératif de recevoir une formation spécifique, voire d’obtenir un certificat de la part de l’association professionnelle propre au métier que vous souhaitez exercer. Par exemple, pour ceux qui souhaitent devenir techniciens des dossiers de santé, il vous faudra vous faire enregistrer par l’Association interprofessionnelle canadienne des dossiers de santé.
 

Réseau d'emplois Jobs.ca

#