Quatre manières d’actualiser le style « corpo »

On n’y échappe pas. Même si plusieurs entreprises on adopté le « casual Friday » à l’année, certaines industries demeurent abonnées au traditionnel tailleur. Comment décoincer le style « corpo » ? Une styliste nous propose quelques astuces pour moderniser la garde-robe des gens d’affaires.

1. Les bons tissus
La styliste Maryse Désilets, qui s’est spécialisée dans une clientèle d’affaires, est formelle : « La composition est super importante ! Il faut choisir, autant que possible, des matières infroissables. On ne veut pas que le tailleur soit froissé après 15 minutes… On devrait avoir l’air professionnel toute la journée, et même après un voyage en avion. » Elle suggère en particulier les mélanges qui contiennent un certain pourcentage de polyester. « En plus, le polyester a un effet lustré ; ça donne un petit côté chic », ajoute-t-elle.

2.La bonne 
En 2019, les tailleurs et les complets continuent d’épouser le corps — sans trop être moulants, bien entendu ! Pour les hommes comme pour les femmes, choisir un modèle dont le tissu contient un peu de lycra, c’est non seulement s’assurer d’être à la page, mais aussi gagner en confort. « On ne veut pas être serré aux épaules, surtout si on travaille beaucoup à l’ordinateur », indique la fondatrice de l’agence En mode affaires. Au moment de l’essayage, n’hésitez pas : bougez et changez de modèle si vous vous sentez coincé.

3.Les accessoires qu’il vous faut
C’est bien connu, les accessoires font souvent toute la différence. Maryse Désilets recommande même, si votre budget est restreint, d’investir un peu moins dans les vêtements comme tels et de réserver un budget spécialement pour les chaussures, les foulards, les bijoux et même… les chaussettes. Le premier ministre Justin Trudeau modernise bien ses complets en portant des chaussettes aux motifs colorés, alors pourquoi pas vous ? Mais gare aux excès ! « Il vaut mieux ne pas porter de bijoux du tout que de trop en mettre », avertit-elle. Souvent, un sac ou des chaussures de couleur vive suffiront à égayer un simple tailleur marine.

4. Le truc ultime
Généralement, les tailleurs se déclinent en trois morceaux, soit le veston, la jupe et le pantalon. « Il faut toujours acheter les trois », insiste Maryse Désilets. Une technique qui permet de multiplier les agencements. Ici, l’idée est de les marier à d’autres pièces de votre garde-robe : le veston avec une robe, par exemple. « Et on garde le power suit pour les présentations devant le conseil d’administration », illustre la styliste.

Rester pro même en été
Oui, il est tout à fait possible de porter une tenue formelle l’été. Pour ne pas suffoquer, la styliste Maryse Désilets suggère d’opter pour une matière qui respire, la laine, par exemple. « Pour l’été, on trouve des tissus minces et très confortables faits avec jusqu’à 75 % de laine. » Vous pouvez aussi la jouer décontracté en roulant vos manches, ce qui vous donnera en prime l’air d’être « dans l’action », souligne-t-elle.

Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#